I-LIKE MAGAZINE

Soleil et acidité – ce n’est pas compatible !

Thème: KnowHow Jeudi 13 juin 2019 By i-like Team

Par l’intermédiaire des rayons UV du soleil se produit une réaction chimique sur les cellules cutanées supérieures. La peau sécrète de la transpiration due au réchauffement. Si celle-ci se mélange à des crèmes acides (pH inférieur à 6, cas d’une crème solaire industrielle typique), cela génère des radicaux libres (oxydants). Le résultat est généralement à court terme une irritation de la peau. Celles-ci peuvent conduire en cas d’utilisation fréquente et à long terme avec des filtres solaires acides, à des lésions pathologiques de la peau.

 

Au-travers d’un environnement acide, les champignons et autres agents pathogènes trouvent les conditions idéales pour se multiplier. Le processus est favorisé par des résidus et toxines qui, par une hyperacidité de l’organisme, sortent par la peau. Il s’agit de déchets qui ne peuvent plus être éliminés normalement par voie digestive. Dans ce cas également, la formation de maladies est favorisée. En outre, le tissu conjonctif est dissout et la cellulite apparaît.

Celui qui applique une protection solaire basique pendant l’exposition au soleil, maintient le milieu de la peau dans le domaine basique. Ainsi, les agents pathogènes ont moins de chances de se multiplier. En outre, un soin solaire basique agit également dans les couches inférieures de la peau. C’est pourquoi la cellulite et autres phénomènes se résorbent.

La peau en est capable !

Si la peau est maintenue basique pendant une longue période, voire de manière permanente (notamment en raison de soins corporels basiques), la valeur acido-basique des glandes sébacées, odorantes et sudoripares est tout aussi basique. Ces excrétions cutanées basiques peuvent se révéler bénéfiques, car lors d’exposition au soleil, cela produit très peu de radicaux (oxydants).

En outre, l’avantage d’une peau basique est la production interne de vitamine D. Cela fonctionne idéalement pour les cellules de la peau. En tenant compte du temps d’exposition au soleil, un coup de soleil peut être diminué et respectivement guérit plus vite.

L’expérience a démontré que les soins basiques ont un temps d’auto-protection trois à cinq fois plus long. C’est pourquoi le soin solaire basique pendant et après le bain de soleil est idéal pour tous les types de peau.

 

 

 

UV-A et UV-B, quelle est la différence ?

EN SAVOIR PLUS

Soins bucco-dentaires

EN SAVOIR PLUS

 

Scroll